Etre déclenchée, mon ressenti.

images (3)

Ce 31 novembre, j’ai rendez vous avec la sage femme. Ça fait deux semaines que je suis suivie pour une surveillance de tension. Mes tensions sont « limites » j’ai 14/8.

A chaque rendez vous, je reste 2 ou 3 heures. A chaque fois, il y a un petit problème : tachycardie, problème au monitoring …

Donc cette fois, j’ai décidé de ne pas y aller seule, ma mère (à défaut de mon mari qui travaille) m’accompagne.

J’arrive dans la salle de consultation en retard car il y a des travaux à proximité de l’hôpital… Il est 10h20. La sage femme m’installe, me prend la tension et installe le monito. Verdict : j’ai de la tension et je suis très tachycarde. Je mets ça sous le coup du retard car je déteste être en retard. Elle me dit qu’on va recontrôler ça dans 15 minutes.

15 minutes plus tard, toujours pareil… Elle veut appeler l’anesthésiste et le médecin , je lui dis que ce n’est rien, je suis infirmière. Ma première grossesse, c’était un peu pareil à la fin, j’avais des tensions limites. Elle me fait faire pipi dans un pot et recontrôle ma tension. Mon rythme cardiaque a diminué et j’ai 13/8 de tension, le monito est parfait, je suis rassurée. Il est 11h20, elle me débranche de tout les appareils et me dit que le médecin va arriver.

Midi pas de médecin en vue, je commence a être agacée! 12h15 toujours personne…

12h30, la chef de service arrive. « Bonjour ma collègue vient de me parler de vous, on va passer une echo pour voir la viabilité de votre bébé et on va vous déclencher cet après midi car vous êtes en pré-éclampsie. Mon instinct me dit qu’il ne faut pas attendre. Je me trompe peut être mais il vaut mieux cela qu’une césarienne en urgence. »

C’est un peu brut mais direct!

Je réponds:  » j’ai mes courses drive à récupérer je fais comment?? » Oui je suis un peu à coté de mes pompes à ce moment la… On convient que je revienne à 14h…

La tout se bouscule dans ma tête, il m’est difficile de REALISER que je vais accoucher : je n’ai aucune contraction. J’appelle mon mari pour lui dire, je récupère mes courses, rentre chez moi, range mes courses… Toujours ce sentiment bizarre de se dire qu’on va aller à la maternité et rentrer a 4…

Je mange un bout de pizza, je finis ma valise, on fait les dernières photos de mon ventre…

C’est pas possible, je ne veux pas y retourner je ne suis pas prête! Je ne peux même pas faire un bisous à ma fille qui est chez la nounou… Ah non c’est sur je ne VEUX pas accoucher car je ne suis vraiment pas prête! on va attendre encore un peu…Pourtant, pour ma santé, je suis bien obligée, alors on ferme la maison, je trouve tout cela tellement irréel! Pour Chiara, je savais que c’était le Jour J! Les contractions me l’on fait comprendre! Mais là, c’est très difficile de me projeter et surtout d’accoucher. Je m’en sens totalement incapable…

Ce déclenchement imprevu m’a totalement perturbé, c’est difficile de décrire mon état d’esprit mais je me sentais incapable d’accoucher à ce moment là. Je pensais que je n’étais pas prête, pas préparée… On décide pour mon bébé… On va me provoquer des contractions, ça va être long et je vais avoir beaucoup plus mal…

Puis on m’a installé en salle de pré-travail, on m’a mis le « tampon » et j’ai eu mes premières contractions. A partir de ce moment là, tout mon ressenti a disparu. Comme ci les contractions préparaient réellement mon esprit! ca y est il est 16h30 je suis prête à accoucher!! Pourvu que ça arrive vite maintenant!

Je vous décrirai la suite dans un autre article…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s